Le coeur combat

Tout en toi est le soleilIl fait tomber toutes tes peurs en un éclat Si elles apparaissent aujourd'huiC'est justement parce que tu as toute la force solaire de les dépasserQu'est-ce qui en toi résiste tant?Le temps justement...Il amène à toi ce qu'il faut exactementCette impatience ne te servira pasElle est l'ultime limite à ton apprentissage de l'infiniJe suis ta quête et tu m'as trouvéTa plus grande espérancePlus rien existe à part ces retrouvaillesUn instant de beauté d'une simplicité absolueLe rêve du fémininLa puissance du masculinDégageons les mauvaises odeurspour gouter de tout notre nezCette effluve venant du cielCe parfum léger aux notes d'éternitéIl est là pour te changer et te remplir de cet état net de saintetéIl est temps maintenant de se déployer,de se dépouiller...Un coeur qui bat rejoint tous les autres...Je suis morte pour te recevoirMaintenant que tu es làJe danse avec toi de manière maladroiteA ne pas savoir par quel pied commencerje ne sais pas quelle est notre musique encoreJ'écoute le son venue des profondeursPour qu'il guide nos pasJe prendrai le temps qu'il faudraPour empêcher les mauvais pasUn coeur qui bat rejoint tous les autres...Au fond, je suis ivre de joieSaoul de sentir tous ces instants de plaisirprets à saisir l'avenirLe coeur qu'on bat ensemble ne finira pasLe coeur-combatC'est lui que je choisis Comme un défi!Un coeur qu'on bat ensemble et rejoint tous les autres...​

La licorne

Hier soir, l'esprit de la licorne est venu me parler...je croyais d'abord à la venue d'un cerf majestueux sortant de la forêt dans sa pleine puissance... puis quand l'esprit s'est approché, c'était bel et bien une licorne... dans sa pleine puissance ;-)Nous avons dansé ensemble et elle m'a raconté ceci:"Douce Alexia, les licornes ne sont pas ce que vous croyez, la mode de votre monde est rempli d'images sur les licornes qui nous font perdre notre puissance... elles sont naïves et bêtes et on les utilise pour soutenir des blagues entre enfants... nous ne sommes pas cela!Le peuple de licorne est un peuple très avancé dans sa maturité, il est justement le symbole de la féminité accomplie, qui a une force et une vaillance pour soutenir ses rêves au plus profond d'elle-même. Cette féminité qui a réussi à trancher tous les voiles des illusions pour être en pleine possession d'elle-même et de son chemin... elle est tout le contraire de la naïveté. Elle sait utiliser sa magie à bon escient, maitrise ses forces mentales afin d'éclairer le monde. Ses yeux sont profonds et font peur aux ignorants car ils reflètent la pureté de la sagesse.Les 4 pattes au sol, nous les claquons tour à tour pour donner un rythme à notre entourage, un son qui rassure et qui remet les choses à sa juste place, car avec cette musique inutile de mentir...Nous décidons de rester dans le monde des esprits la plupart du temps... nous ne sommes pas vraiment un "esprit de la nature" mais plutôt un peuple animal qui a un jour déménagé par évolution. Nous connaissons bien la terre car nous y avons séjourné autrefois et c'est bien notre planète. On pourrait dire que nous sommes l'équivalent des anges pour les animaux.Nous venons à vous pour vous sortir de la stupidité, allumez les cornes (3ème oeil) et dansez avec vaillance et puissance!A bientôt."

L'ancien du chemin de bure

Edit PosBonjour à tous,Hier soir, dans mon lit, je rencontre à nouveau un ancêtre qui me raconte cette histoire avant de m'endormir:"Ping! Ping! Ping!... Les tailleurs de pierre, on les entend de loin d'ici, c'est fou ce qu'il y a comme métier différent dans ce village, on les entend tous à leur manière, chacun est un art, c'est passionnant.Je suis un ancêtre d'ici, il n'y a pas longtemps que je suis ici, à peine quelques centaines d'année. Je peux vous raconter une partie de mon histoire si cela ne vous dérange pas trop.Je suis né le jour de l'an, c'est étonnant, non? Tout le monde pensait que j'allais être "spécial", "surprenant", quelqu'un de neuf pour le village, quelque chose qui permette un renouvellement...J'avais peine à le croire, j'étais en fait ce qu'il y avait de plus banal, même un petit peu paresseux sur les bords, ce que j'aimais surtout c'est me promener tout nu au bord de l'eau et de sentir ce courant me chatouiller les pieds, cela créait aussi des jeux de lumière somptueux, cela me faisait pousser des ailes,... assez pour voler dans ma vie de tous les jours...! J'avais bien quelques plantes qui poussaient dans mon jardin mais sans plus!Plus vieux, je me suis fais pousser la barbe alors je suis devenu guérisseur :-D la barbe et ma destinée de naissance l'ont obligé! héhé, c'est tout! C'est comme ça, ni plus ni moins!J'ai accepté de jouer le jeu qu'on me demandait de jouer car c'est un jeu qui me provoquait beaucoup de plaisir, aller de l'un à l'autre, les écouter, les découvrir et sortir ma baguette magique... qui n'en était pas une! Ma vraie force ne venait pas de ma baguette, n'importe qui d'un peu connaisseur le savait fort bien! La vraie force venait de la personne elle-même, je lui laissais la place, c'est tout ce que je faisais, je montrais avec ma baguette et puis je lui ouvrais les bras! héhé...N'y a-t-il pas de plus beau métier sur terre? C'est magnifique. Encore aujourd'hui même de loin je vois cela chez toi et cela me réjouis...Bienvenue au monde, belle force divine,Bienvenue!

Il n'y a pas de fins, il n'y a que des naissances

http://lavoieducedre.fr/officiel/interactivite/interactivite.html Une réponse à l'invitation du Cèdre par un lutin déjanté, qui a eu envie de s'exprimer en ces temps ou un vent de liberté souffle: Il n'y a pas de fins, il n'y a que des naissances,Il n'y a pas de souffrances, il n'y a que des errances,autour de ton nombril,autour de ta vie,autour de ta magie.La présence fait toute la différenceet te donne les codes de ton centred'où jaillit les principes infinis de ta vie,d'où s'étendent les liens sacrées de tout envie.Alors éclatent toutes les impressions de séparationet se diffusent les graphismes colorés de la créativitéSans doute tu appelles déjàSans doute tu te plains de ce qui ne va pasSans doute la vie te réponds déjà, là!Pas à pas, prends la marche de ces réponsescar elles t'emmeneront là où il n'y a plus de questions.Il n'y a pas de fins, il n'y a que des naissances.Il n'y a pas de buts, il n'y a qu'une multitude de chemins. Belle continuation au Cèdre et à Eléazi, dont je vous laisse le soin de découvrir...

Les chaussons

Les chaussures sont duresLes choses sures sont duresmais si on enlève les certitudes, les choses sont...et c'est bien plus confortable! ;-)​

...
...

Le Blog de la Messagère

Créativités du quotidien

 

Les bulles de sagesse, de folie, d'émotion, de découverte, d'intuition, de création surprennent mes journées, et j'aimerais vous les partager, pour nourrir la créativité, la simplicité et la légèreté sur cette drôle de planète.