L'ancien du chemin de bure

Edit PosBonjour à tous,

Hier soir, dans mon lit, je rencontre à nouveau un ancêtre qui me raconte cette histoire avant de m'endormir:


"Ping! Ping! Ping!... Les tailleurs de pierre, on les entend de loin d'ici, c'est fou ce qu'il y a comme métier différent dans ce village, on les entend tous à leur manière, chacun est un art, c'est passionnant.
Je suis un ancêtre d'ici, il n'y a pas longtemps que je suis ici, à peine quelques centaines d'année. Je peux vous raconter une partie de mon histoire si cela ne vous dérange pas trop.
Je suis né le jour de l'an, c'est étonnant, non? Tout le monde pensait que j'allais être "spécial", "surprenant", quelqu'un de neuf pour le village, quelque chose qui permette un renouvellement...
J'avais peine à le croire, j'étais en fait ce qu'il y avait de plus banal, même un petit peu paresseux sur les bords, ce que j'aimais surtout c'est me promener tout nu au bord de l'eau et de sentir ce courant me chatouiller les pieds, cela créait aussi des jeux de lumière somptueux, cela me faisait pousser des ailes,... assez pour voler dans ma vie de tous les jours...! J'avais bien quelques plantes qui poussaient dans mon jardin mais sans plus!
Plus vieux, je me suis fais pousser la barbe alors je suis devenu guérisseur :-D la barbe et ma destinée de naissance l'ont obligé! héhé, c'est tout! C'est comme ça, ni plus ni moins!
J'ai accepté de jouer le jeu qu'on me demandait de jouer car c'est un jeu qui me provoquait beaucoup de plaisir, aller de l'un à l'autre, les écouter, les découvrir et sortir ma baguette magique... qui n'en était pas une! Ma vraie force ne venait pas de ma baguette, n'importe qui d'un peu connaisseur le savait fort bien! La vraie force venait de la personne elle-même, je lui laissais la place, c'est tout ce que je faisais, je montrais avec ma baguette et puis je lui ouvrais les bras! héhé...
N'y a-t-il pas de plus beau métier sur terre? C'est magnifique. Encore aujourd'hui même de loin je vois cela chez toi et cela me réjouis...

Bienvenue au monde, belle force divine,
Bienvenue!